Today is February 20, 2024 / /

The Torah Learning Library of Yeshivat Chovevei Torah

Amour et Crainte au Har Sinaï

by Rabbi Amir Zinkow (Posted on January 31, 2024)
Topics: French, Sefer Shemot, Torah, Yitro

Print Friendly, PDF & Email

https://pixabay.com/photos/ashes-volcano-eruption-1867440/

Traduit par Rabbi Émile Ackermann

To read this post in English, click here

To read this post in Spanish, click here

Le récit qui entoure les dix commandements peut souvent prêter à confusion et il est facile de le négliger compte tenu de l’importance des commandements eux-mêmes. Cependant, une lecture attentive des פסוקים nous permet de comprendre l’ensemble de l’expérience vécue par משה et les בני ישראל. Pour ce faire, nous examinerons מעמד הר סיני sous l’angle de la tension entre les deux principaux modes d’expérience du divin dans la Torah : אהבה ויראה, l’amour et la crainte, que l’on trouve dans la Torah.

Examinons la structure du chapitre 19 tout en notant les פסוקים qui nécessitent une explication. Les questions et les problématiques seront intercalées dans le texte, et les réponses seront données après le résumé et la citation du texte.

Versets 1-8 : HaShem communique à Moshé les termes de l’alliance, que Moshé transmet ensuite au peuple. Ceux-ci acceptent, et Moshé retourne à HaShem avec le message d’acceptation.

ט וַיֹּ֨אמֶר ה׳ אֶל-מֹשֶׁ֗ה הִנֵּ֨ה אָנֹכִ֜י בָּ֣א אֵלֶ֘יךָ֮ בְּעַ֣ב הֶֽעָנָן֒ בַּעֲב֞וּר יִשְׁמַ֤ע הָעָם֙ בְּדַבְּרִ֣י עִמָּ֔ךְ וְגַם-בְּךָ֖ יַאֲמִ֣ינוּ לְעוֹלָ֑ם וַיַּגֵּ֥ד מֹשֶׁ֛ה אֶת-דִּבְרֵ֥י הָעָ֖ם אֶל-ה׳

9 Et ה׳ dit à Moïse : ” Je viendrai à toi dans une épaisse nuée, afin que le peuple entende quand je te parlerai et qu’il ait toujours confiance en toi. ” Moïse rapporta à ה׳ les paroles du peuple.

Quelles paroles משה rapporte-t-il ici à ה׳ ? Il n’est pas retourné communiquer avec eux !

י וַיֹּ֨אמֶר ה׳ אֶל-מֹשֶׁה֙ לֵ֣ךְ אֶל-הָעָ֔ם וְקִדַּשְׁתָּ֥ם הַיּ֖וֹם וּמָחָ֑ר

10 Et ה׳ dit à Moïse : ” Va vers le peuple et avertis-le de rester pur aujourd’hui et demain “.

Les versets 9 à 15 poursuivent les instructions de préparation : une sanctification de trois jours ainsi que des avertissements sur les dangers de s’approcher trop près de la montagne lorsque la présence divine y réside. Pourquoi ces instructions ne faisaient-elles pas partie du premier message ? Pourquoi משה a-t-il dû faire un voyage supplémentaire pour cela ?

טז וַיְהִי֩ בַיּ֨וֹם הַשְּׁלִישִׁ֜י בִּֽהְיֹ֣ת הַבֹּ֗קֶר וַיְהִי֩ קֹלֹ֨ת וּבְרָקִ֜ים וְעָנָ֤ן כָּבֵד֙ עַל-הָהָ֔ר וְקֹ֥ל שֹׁפָ֖ר חָזָ֣ק מְאֹ֑ד וַיֶּחֱרַ֥ד כָּל-הָעָ֖ם אֲשֶׁ֥ר בַּֽמַּחֲנֶֽה׃ יז וַיּוֹצֵ֨א מֹשֶׁ֧ה אֶת-הָעָ֛ם לִקְרַ֥את הָֽאֱלֹקִ֖ים מִן-הַֽמַּחֲנֶ֑ה וַיִּֽתְיַצְּב֖וּ בְּתַחְתִּ֥ית הָהָֽר׃ יח וְהַ֤ר סִינַי֙ עָשַׁ֣ן כֻּלּ֔וֹ מִ֠פְּנֵ֠י אֲשֶׁ֨ר יָרַ֥ד עָלָ֛יו ה׳ בָּאֵ֑שׁ וַיַּ֤עַל עֲשָׁנוֹ֙ כְּעֶ֣שֶׁן הַכִּבְשָׁ֔ן וַיֶּחֱרַ֥ד כָּל-הָהָ֖ר מְאֹֽד׃ יט וַיְהִי֙ ק֣וֹל הַשֹּׁפָ֔ר הוֹלֵ֖ךְ וְחָזֵ֣ק מְאֹ֑ד מֹשֶׁ֣ה יְדַבֵּ֔ר וְהָאֱלֹקִ֖ים יַעֲנֶ֥נּוּ בְקֽוֹל׃

16 Le troisième jour, à l’aube, il y eut des tonnerres, des éclairs, une épaisse nuée sur la montagne, et un son de trompe très fort ; tout le peuple qui était dans le camp trembla. 17 Moïse fit sortir le peuple du camp en direction de Dieu, et ils prirent place au pied de la montagne. 18 Le mont Sinaï était tout en fumée, car ה׳ était descendu sur lui par le feu ; la fumée s’élevait comme la fumée d’un four, et toute la montagne tremblait avec violence. 19 Le son du cor s’amplifiait de plus en plus. Moïse parlait, et Dieu lui répondait par un coup de tonnerre.

La scène est ici très différente de ce que ה׳ décrit au verset 10, notamment par l’ajout de feu et de fumée au lieu d’une nuée. Il est également important de noter que l’on ne sait pas exactement où משה est positionné ici. Est-il au pied de la montagne avec le peuple ? Est-il monté sur la montagne ?

Bien que le reste du récit jusqu’au chapitre 20 mérite un traitement égal, pour ce format court, nous n’examinerons que jusqu’à Exode 19:19.

Afin de comprendre les événements narratifs, nous tenterons de résoudre tous les problèmes présentés ici au moyen d’un seul récit cohérent. Notre première question, à savoir quel message a été transmis par משה, trouve sa réponse dans la מכילתא citée par רש”י :

את דברי העם וגו’. תְּשׁוּבָה עַל דָּבָר זֶה ; שָׁמַעְתִּי מֵהֶם שֶׁרְצוֹנָם לִשְׁמֹעַ מִמְּךָ, אֵינוֹ דּוֹמֶה הַשּׁוֹמֵעַ מִפִּי שָׁלִיחַ לַשּׁוֹמֵעַ מִפִּי הַמֶּלֶךְ, רְצוֹנֵנוּ לִרְאוֹת אֶת מַלְכֵּנוּ:

Les paroles des gens, etc. – Il dit à Dieu : Il dit à Dieu : “J’ai entendu de leur part une réponse : leur désir est d’entendre les commandements de Ta part. Celui qui entend de la bouche d’un messager n’est pas le même que celui qui entend directement du roi. C’est notre souhait de voir notre Roi (cf. Mekhilta d’Rabbi Yishmael 19:9:2).

Jusqu’à présent, l’expérience de Dieu par les Israélites s’est faite à travers des actes de puissance, en expérimentant presque exclusivement la יראה. Après avoir accepté les responsabilités de l’alliance, ils expriment le désir d’expérimenter le ה׳ d’une manière différente, à partir d’un lieu d’amour, אהבה. Ne laissons pas ה׳ rester une puissance lointaine et impressionnante, disent-ils. Sentons-nous proches de ה׳, pour ressentir une intimité dans la réception de la Loi.

ה׳ acquiesce à la demande, bien qu’elle s’accompagne des trois jours de préparation ajoutés dans les versets 10-15, expliquant ainsi pourquoi ces instructions ne faisaient pas partie du message initial. Ce n’est qu’après que le peuple a exprimé son désir d’être proche de ה׳ par l’amour que la sanctification est nécessaire.

En même temps, il y a un recul par rapport au pur אהבה que les gens désirent. S’il est possible d’avoir une certaine intimité avec le divin, c’est aussi une perspective dangereuse qui nécessite préparation, sérieux et pureté de l’esprit et du corps. יראה, répond ה׳, doit également faire partie de l’expérience.

Le mouvement vers la יראה se poursuit le troisième jour, lorsque Dieu apparaît non pas dans un nuage, mais dans un feu, entouré de fumée, de tonnerre, d’éclairs et d’une montagne qui tremble. L’intention est là : le peuple a besoin que משה l’incite à sortir du camp pour l’amener vers cette montagne impressionnante. J’aimerais suggérer que משה reste avec le peuple à ce moment-là pour deux raisons. Premièrement, le texte continue avec ה׳ appelant משה sur la montagne au verset 20. Dans une lecture directe, il est logique de dire qu’il est au pied de la montagne jusqu’au verset 19. Deuxièmement, le fait que משה reste avec le peuple fait de l’expérience de ce moment une expérience nationale unifiée, une expérience dans laquelle tout le peuple est en mesure de témoigner de la totalité de cette expérience divine, dans tout son amour et toute sa crainte.

Le peuple d’Israël voulait, à juste titre, faire l’expérience de ה׳ avec אהבה ; il avait peut-être besoin de le voir pour savoir qu’Il était là. Dieu comprenait ce besoin, mais il devait néanmoins maintenir la יראה en place, car notre relation avec le divin ne peut être exclusivement ni l’un ni l’autre. À la lecture du récit, il semble que la יראה ait été de trop pour le peuple d’Israël : Au chapitre 20, ils reviennent sur leur demande en demandant à משה d’être le messager de Dieu. Bien que Dieu ait voulu montrer au peuple qu’il pouvait faire l’expérience de אהבה, il est également vrai que cet aspect de la relation avec le divin pourrait être plus facile pour de nombreuses personnes que la יראה. Sans rappels intenses et impressionnants, notre יראת שמייים peut facilement s’affaiblir. L’expérience de nos ancêtres avec le divin nous rappelle qu’il faut être attentif à notre relation avec Dieu et s’efforcer de vivre dans la tension entre יראה et אהבה.