Today is July 19, 2024 / /

The Torah Learning Library of Yeshivat Chovevei Torah

Behalothekha – Le Rosh Yeshiva Réponds – Préparer des sushis pendant le shabbat

by Rabbi Dov Linzer (Posted on June 18, 2024)
Topics: Behaalotecha, French, Rosh Yeshiva Responds, Sefer Bamidbar, Torah

Print Friendly, PDF & Email

https://pixabay.com/photos/sushi-vegetarian-vegetables-rice-2112350/

Traduit par Rabbi Émile Ackermann

To read this post in English, click here

זָכַ֨רְנוּ֙ אֶת־הַדָּגָ֔ה אֲשֶׁר־נֹאכַ֥ל בְּמִצְרַ֖יִם חִנָּ֑ם אֵ֣ת הַקִּשֻּׁאִ֗ים וְאֵת֙ הָֽאֲבַטִּחִ֔ים וְאֶת־הֶֽחָצִ֥יר וְאֶת־הַבְּצָלִ֖ים וְאֶת־הַשּׁוּמִֽים:

Il nous souvient du poisson que nous mangions pour rien en Égypte, des concombres et des melons, des poireaux, des oignons et de l’ail (Bamidbar 11:5)

QUESTION

Peut-on rouler des sushis pendant Chabbat ? Peut-on couper des légumes pour les sushis ?

RÉPONSE

Pourquoi le fait de couper des légumes serait-il un problème ? Tokhein ? C’est bon si vous avez l’intention de les manger tout de suite – voir Shulchan Arukh OC 321:12,

המחתך הירק דק דק, חייב משום טוחן… וכל זה לא מיירי אלא בחותך ומניח, אבל אם לאכלו מיד, הכל שרי מידי דהוי אבורר לאכול מיד, דשרי

En ce qui concerne le rouleau, je dois vous dire que dans le passé, j’ai eu des doutes sur le fait qu’il puisse être interdit. Certaines personnes sont convaincues que ce n’est pas différent d’un sandwich ou d’une préparation sans cuisson dans la cuisine, mais je me suis demandé s’il ne s’agissait pas d’un type de boneh (qui existe par la nourriture, voir la fabrication du fromage) – rassembler des pièces disparates pour en faire un tout, et il s’agit en fait d’une nouvelle création, bien plus qu’un sandwich ou une salade (AMHO), le tout tenu ensemble de manière serrée.

CEPENDANT, j’ai fait marche arrière. La Guemara dit que אין בנין בכלים et que cela devrait certainement s’appliquer à la nourriture. Maintenant, אין בנין בכלים ne signifie pas qu’il n’y a pas de problème à faire un kéli à partir de rien, mais seulement qu’il n’est pas boneh de recoller les morceaux. Comme le dit Ramban, il n’y a pas de boneh bekeilim, mais il y a boneh keli. Ainsi, la seule fois où la Guemara applique le boneh à la nourriture est le fromage – le faire à partir de zéro, comme faire un keli à partir de zéro. Mais tout comme il n’est pas boneh d’assembler les morceaux du keli, il n’est pas boneh d’assembler les morceaux du sushi. C’est le consensus le plus large, mais le Kitzur Shulchan Arukh 80:25, parle de l’approche stricte que j’avais initialement envisagée,

איסור ‘בונה’ שייך גם במאכל, כגון המגבן גבינה, או שמדבק פירות ומשווה אותן שיהיו יפין ולכן כשחותכין בצלים עם ביצים, או עם ‘חלב’ מדג מלוח, יש ליזהר שלא להשוותן ולייפותן, אלא יניחם כמות שהם